Henry 

Molaison

(H.M) 

H.M souffrait de crises d'épilepsie depuis qu'il est tout jeune. Celles-ci se manifestent généralement par des soudaines convulsions ou des mouvements saccadés de courte durée. Malgré l'administration de médicaments anti-épileptiques, les crises de H.M persistaient et s'empiraient avec le temps. Elles devenaient de plus en plus intenses et se répétaient plus souvent de telle sorte que sa qualité de vie était affectée. La seule solution à sa disposition était d'enlever les régions qui causaient ces crises, appelées foyers épileptiques. Ceux-ci étaient dans ses lobes temporaux médians.

Épilepsie

L’épilepsie est un dysfonctionnement du cerveau qui se manifeste par des crises épileptiques : une activité neuronale excessive et trop synchronisée. Les crises se présentent sous plusieurs formes, allant d’un court arrêt des activités de l’individu à une perte de conscience et des convulsions motrices. Si vous faites une crise, vous devez consulter, car la crise épileptique est un signal envoyé par le cerveau d’un dysfonctionnement cérébral. Pour être épileptique, il ne suffit pas de faire une convulsion: il faut avoir présenté plusieurs crises sans cause apparente et/ou avoir une activité cérébrale anormale. C’est le neurologue qui pourra faire ce diagnostic et orienter la personne vers le traitement approprié.

Les types d’épilepsies

Il existe plusieurs types d’épilepsies que le neurologue pourra définir à l’aide des informations cliniques survenant pendant les crises, de l’électroencéphalogramme (EEG) qui recueille l’activité électrique du cerveau et de l’imagerie cérébrale qui permet de vérifier la présence d’une lésion cérébrale. Le neurologue pourra notamment vérifier si l’activité épileptique survient dans une seule région du cerveau ou si elle se propage à l’ensemble du cerveau, si elle survient plutôt le jour ou la nuit et si elle est déclenchée par une stimulation en particulier. Pour connaître l’ensemble des types d’épilepsies et des types de crises, vous pouvez consulter le site internet de l’International League Against Epilepsy.

Les traitements

L’épilepsie est un trouble ayant un spectre de sévérité très large. Quelques individus ne subiront qu’un nombre minimal de crises alors que d’autres auront de nombreuses crises. Certaines épilepsies se traitent facilement par une médication, alors que d’autres demeurent incontrôlables malgré la prise de plusieurs médicaments. Si les crises épileptiques sont sévères, chroniques et récurrentes et qu’elles perdurent malgré l’essai de plusieurs médicaments, le neurologue évaluera la possibilité de suggérer à la personne épileptique des traitements alternatifs. La neurochirurgie démontre une bonne efficacité du contrôle des crises lorsque la zone épileptique du cerveau est bien délimitée. Si les crises débutent dans plusieurs régions du cerveau, le neurologue pourra évaluer la possibilité de suggérer un stimulateur du nerf vague (stimulation d’un nerf qui interfère avec l’activité épileptique du cerveau) ou une diète cétogène (qui contient essentiellement du gras). Ces derniers traitements n’ont pas une efficacité absolue, mais ils peuvent potentiellement diminuer le nombre et l’ampleur des crises, ce qui peut améliorer la qualité de vie de la personne épileptique.

  • Black Instagram Icon
  • Facebook Social Icône